Isabelle Arcucci
De la relation à soi, à l'autre et aux autres
Isabelle Arcucci
De la relation à soi, à l'autre et aux autres

Isabelle Arcucci
De la relation à soi, à l'autre et aux autres.

Depuis plus de 33 ans, la passion d'apprendre, de créer de la médiation, d'éclairer la relation.

Licenciée en psychologie sociale en 1988, Professeure des écoles en 1991, l'année de naissance de mon premier enfant, j'exerce mon métier avec coeur et enthousiasme jusqu'en 2011, année où je choisis la retraite anticipée. 
Pendant des années, avant de me fixer sur une école, je joue le rôle de remplaçante de longs congés (de 1 mois à 2 ans) afin de découvrir, observer et apprendre: des écoles à la ville, des écoles à la campagne, des grandes, des petites, des équipes, des collègues, des personnalités, des directions, des pédagogies, des méthodes, des niveaux de classes, des ambiances, des vibrations...

Wah! quelle richesse!!!! Autant de variété, de différences observées, d'adaptations diverses!!! Sans compter la vie de famille avec 2 enfants!!!  

Attirée par les enfants différents, les enfants "en difficulté", en écoutant ma petite voix et mon âme, je choisi en 2004, après 3 ans de congés parental, j'ai alors trois enfants, d'aller vers l'inconnu, le différent, en demandant un poste "particulier". Après une lettre de motivation, car c'est une création de poste, j'obtiens un détachement dans un SESSAD (Service d'Education Spécialisée et de Soins À Domicile).

Nous sommes en 2004 et La LOI du 11/02/2005 va naître!! Cette loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées va marquer une évolution nécessaire pour la prise en compte des droits fondamentaux des personnes handicapées et donnera une définition du handicap. Une révolution pour la prise en charge des handicapés à l'école qui nous amène jusqu'à aujourd'hui à l'école inclusive. 

En 15 ans, j'avais connu tous les niveaux de la maternelle au CM2 et grâce à ce poste "spécial" où j'accompagnais essentiellement des 12/20 ans, je redécouvre l'univers des collèges et lycées. Pour rester sur ce poste passionnant où le travail en équipe est indispensable et tellement enrichissant pour le suivi des enfants et sur un plan personnel, j'ai dû reprendre une formation d'1 an pour obtenir le diplôme de "professeure des écoles spécialisées pour les enfants déficients cognitifs aux besoins particuliers". 
Cette formation m'a permis d'apprendre et de comprendre énormément sur mes pratiques, sur l'importance d'une prise en charge globale et un suivi global de l'enfant et sur la nécessité de travailler en concertation avec l'école, les parents, et tous les professionnels gravitant autour de l'enfant.
J'ai commencé à réaliser l'importance de la fonction de l'égo dans la construction de la personnalité, à prendre conscience de mes propres fonctionnements, du rôle des émotions, des ressentis dans ma vie et j'ai pris conscience que j'étais un enfant blessé car différent de la norme. Quelle chance ! Autant d'expériences, de découvertes, d'apprentissage en 40ans!!! Sans compter de la naissance à 20 ans ! et un troisième enfant et deux adolescents !

Avec comme bagage, la motivation de m'améliorer et d'améliorer mes pratiques et le besoin de comprendre le fonctionnement de l'enfant et les mécanismes qui entrent en jeu dans les apprentissages, ce qui fait ma différence avec beaucoup d'adulte est que je considère l'enfant comme mon égal. 
J'admire le travail et la personne de DOLTO! Je me reconnais dans ses valeurs, son éthique, son intelligence, ses engagements, son évolution, sa spiritualité, sa vie. Déjà sur les bancs de la Fac, je découvre ses mots et je me reconnais dans sa façon d'affirmer que le bébé, l'enfant est une personne. Difficile à admettre encore aujourd'hui mais dans les années 70, c'était révolutionnaire et mal accepté car la plupart des enfants étaient non désirés et il y avait beaucoup de frustration sexuelle dans les couples sous couvert de "contraception naturelle".  

Quelle foi ! Autant de coeur, d'authenticité pour avancer sur mon chemin de vie!!! Sans compter un physique fatigué par une vie de femme, de mère, de compagne, de soeurs, de fille, d'amie!!!

En 2011, je prends ma retraite et un an de rien.

En 2012, je me forme au Massage Abhyanga et j'approfondis mes connaissances en médecine Ayurvédique dont la prise en compte globale de la personne me plait comme en pédagogie. Le massage est une porte d'entrée psycho-corporelle fabuleuse.

Pratiquante de Hatha Yoga depuis l'âge de 17 ans, je continue à m'auto former aux techniques de relaxation si chères à mon évolution personnelle (Méthode Vittoz, Training autogène). La relaxation est une porte d'entrée vers le lâcher prise et l'ici et maintenant.

En 2007, je découvre la pratique de la méditation, ma conscience s'éveille à une autre dimension, à l'introspection, au silence, à la paix intérieure. Je réalise que je suis une âme et que "je dois prendre soin de mon corps pour que l'âme est envie d'y rester" proverbe indien.

Ces 10 dernières années, je participe à des séminaires et des ateliers de communication bienveillante et j'oeuvre à mon développement personnel au travers d'expériences et à l'enrichissement de mes connaissances et en me faisant aider quand c'est nécessaire.
J'anime depuis plusieurs années des ateliers de communication bienveillante et je suis formée par l'association "Passeport Pour La Vie" à un ensemble de programmes pédagogiques pour la prévention de la violence et l'épanouissement des jeunes associant la maison, l'école, la communauté éducative. 

Wah, quelle cohérence!!! Oeuvrer pour le Vivre Ensemble, le respect, la bienveillance, l'harmonie, la paix, l'amour, la conscience!!! Sans compter que nous sommes tous reliés!!! "Je suis ce que nous sommes" 

En 2012, je crée avec une amie, maman comme moi d'adolescents collégiens et lycéens, une association de soutien à la parentalité. Aujourd'hui, 8 ans plus tard, cette association, grâce à de belles personnes engagées, complémentaires, forme une belle équipe et propose aux familles du Sud Essonne un espace de Vivre et de Faire Ensemble.


"Institutor : Celui qui établit...celui qui institue l'humanité dans l'homme ; quel beau mot ! " 


Mauriac

Parcours et formation

Personnellement, je trouvais le féminin de instituteur -institutrice-, trop dur à l'oreille. Je ne savais pas encore que j'étais très auditive dans ma façon de percevoir le monde! Je comprendrais plus tard... 

Le rôle des 5 sens dans les apprentissages !

J'ai eu la chance de passer le concours de professeure des écoles à la sortie des deux ans de formation d'institutrice. Très contente du nouveau nom donné à ce si beau métier!!! Cette nouvelle désignation venait gommer la différence d'intelligence entre les enseignants du primaire (maternelle et élémentaire) et tous les autres ( collège, lycée, université). Après 4 ans d'étude en sciences humaines et psychologie, je commençais à comprendre les choses profondes qui m'animaient au regard des injustices, des discriminations, et des dysfonctionnements de la société et de l'humanité.   
Quand on est élève, on dit maîtresse ou maître et ensuite madame, monsieur. Donc pour l'enfant, le nom du métier est sans importance! Je vais un peu loin dans ma réflexion!!! Je comprendrais plus tard...

Le rôle des blessures de l'enfance et de l'élève dans les apprentissages !

 J'ai eu la chance de faire beaucoup d'animation, de faire plusieurs petits boulots administratifs, d'être surveillante en collège et lycée pendant mes années d'étude. J'ai appris beaucoup sur les plans humain, relationnel, organisationnel et sur moi sur les plans physique, émotionnel, psychique et même spirituel. Je comprendrais plus tard... 

Le rôle des expériences de vie, des relations, dans la compréhension de l'autre et le non jugement !

J'ai eu la chance de pratiquer différents sports depuis toute jeune et de commencer le Hatha Yoga dès l'âge de 17 ans. Le sport m'a appris à prendre soin de mon physique, à respirer, à sortir de l'isolement en me faisant des copines et à construire ma personnalité, à gérer mon stress, à découvrir que j'adorais les jeux en équipe et les sports de plein air ou artistique mais que je détestais la compétition. Le Yoga m'a amené 30 ans plus tard au Yoga Royal, l'art de méditer. Je comprendrais plus tard...
le rôle de la respiration, du mental et du kinesthésique dans les apprentissages!! 

J'ai donc été professeure des écoles, 21 ans!! Le travail en ZEP (zone d'éducation prioritaire) m'a surtout appris le travail, le soutien d'équipe, la mixité des cultures et la gestion des individualité dans des classes avec des niveaux très hétérogènes. Il m'a fait découvrir la supervision indispensable payée par nos soins. 
Puis le travail en ville ou village rural, m'a appris à travailler davantage seule, à affirmer mes choix pédagogiques auprès des collègues et des parents, à réaliser l'importance de l'ambiance de classe et à tout mettre en oeuvre pour favoriser un atmosphère beau, calme, joyeux, efficace. (aménagement et décoration de l'espace, changement de rythme, de posture, de place dans les apprentissages, équilibre entre le collectif et l'individuel, diversification des apprentissages, recherche du ludique, et de l'expression de chacun en fonction de ses intelligences. 
Quand les parents me consultent et me parlent des difficultés rencontrées à l'école, à la maison, je suis consciente que "Ce n'est plus comme il y a 10 ans", mais je reste convaincu que les enfants de maintenant sont très intelligents et ont besoin d'adultes bienveillants et cadrants pour construire le monde de demain. 

Telle une plante, pour grandir, s'ouvrir, mûrir et porter des fruits avant de ressemer des graines, les enfants ont besoin d'une bonne terre, d'eau, de lumière, d'air, d'énergie vitale auxquels nous devons ajouter les ingrédients de l'amour, des responsabilités, des libertés.  

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion